SIMULATEUR DE RETRAITE UNIVERSEL (SRU)

AVERTISSEMENT 

Nous considérons ces simulateurs comme corrects, à défaut de trouver des simulateurs proposés par le Gouvernement ! 

De plus, à noter que le nouveau calcul du RU ne tient pas compte de l’ancien système de calcul de la retraite

Loading...
Etape 1 - Calcul de votre plafond retraite

Etape 1 – le calcul du PR : Le plafond de retraite est le montant maximum que vous pouvez percevoir par mois durant votre temps de retraite. Il constitue une sorte de montant pivot. si le quota « PIB retraite » est en dessous de 14% et aucune récession annoncée, il restera stable, voir peut-être « augmenter ». Dans le cas contraire, ce montant baissera forcément.

Une autre méthode serait plus avantageuse pour vous, si vous n’aurez pas les 522 mois, néanmoins, il ne faut pas espérer qu’elle puisse être retenue. Elle consiste à diviser la somme de vos revenus par le nombre de mois travailler réellement.(voir période de chômage, période maladie, arrêt de travail, etc.). Cette méthode augmentera votre plafond retraite, attention de ne pas voir des malus apparaître, en diminuant le taux progressif TP pour les cas particulier et le l’indice du point IP pour l’ensemble des retraités.

Pour le calculer, vous devez diviser la somme totale de vos revenus sur la période légale d’activité (PLA), c’est-à-dire 522 mois (43.48 ans). 

Exemple : Vous avez perçu 522 000€ sur une période de 522 mois, donc votre plafond retraite (PR) est de 1000 €. Nous comprenons facilement pourquoi le minimum garanti, voir aussi dans ce cas le maximum garanti est de 1000 €. 

ASTUCE : Imaginer une moyenne de salaire sur une durée PLA de 43.48 ans.

Loading...
Etape 2 - Votre taux dégressif initial (TDI)
( 1.00)

Etape 2 – le calcul du TDI : Le taux dégressif INITIAL s’obtient en divisant vos années de travail sur l’indice du point. Il a pour finalité de calculer la valeur de votre point.Si vous avez travaillé pendant 43.48 ans alors votre taux progressif sera de 100%, sinon il baissera en fonction du temps chômé. En d’autres termes, si vous prenez votre retraite avant 64 ans ou que vous ayez commencé à travailler après 20.5 ans, vous n’aurez pas votre taux progressif plein. Pensez alors à racheter des années chômées (si possible) ou capitaliser par investissement ou assurance.

Quant à l’indice point pivot dit IPP, il s’obtient en divisant 43.48 ans du PLA par 100% du taux progressif (TDI). Le chiffre obtenu est l’indice point pivot (IP), c’est-à-dire le nombre de point obtenu pour chaque année travaillée. Actuellement, il serait selon les données connues à 2.29885 IPP et peut varier seulement à la demande du gouvernement. Il constitue un effet de levier très puissant qui permet de varier le plafond des retraites sans agir directement, ni sur l’âge de départ à la retraite, ni sur le plafond de retraite, lui-même, ni directement sur la valeur du point.

Exemple: Vous avez travailler 43.48 ans, votre plafond retraite est de 1000€ que vous divisé par 2.29885 IPP et obtenez approximativement 0% du TDI

Loading...
Etape 3 - Votre Taux Malus (TM)

Etape 3 – le calcul du TM : Pour chaque année chômée, le malus applicable sera de 5 IPM  (IPP+IPM=5MALUS). L’indice malus est 2.70115 IPM de 5 MALUS. Les années chômées ne peuvent pas dépasser 43.48 ans. Si vous avez travaillez pendant toute votre PLA, alors laisser ce champ vide.

Loading...
Etape 4 - Votre taux dégressif final (TDF)

Etape 4 – le calcul du TDF : Pour calculer de Taux Dégressif Final, il suffit de rajouter le taux progressif initial du taux malus (TM). Il est exponentiel et vient alourdir le TDI.

Loading...
Etape 5 - Calcul du taux inversé (TI)
(1)

Etape 5 – le calcul du TI : La valeur du taux inversé permet de réduire le taux dégressif à mois de 1% afin de calculer la valeur du point. Ce calculateur est une partie intégrante du calculateur « étape 6 ». Pour plus de compréhension et de visibilité, nous avons choisi de entre en lumière le TI.

A noter encore une fois, que le taux maximum TI est de 1%, ce qui garanti 10€ comme valeur du point pour 1000 € de plafond retraite.

Loading...
Etape 6 - Calcul de la valeur du point final

Etape 6 – le calcul LA VALEUR DE POINT RETRAITE (VP) : lE POURCENTAGE MAXIMUM EST DE 1%. Pour calculer votre retraite, il suffit de diviser le plafond de votre retraite par votre taux taux inversé (TI) et vous obtenez le valeur de votre point retraite.

Loading...
Etape 7 - Calcul du taux progressif (TP)

Etape 7 – le taux progressif (TP) : Il permet de calculer le montant réel de la retraite, en le multipliant par la valeur du point (VP). Sauf pour le Bonus, le Taux progressif ne sert pas à calculer la valeur du point ou de taux Malus. Pour rappel concernant l’indice l s’obtient en divisant 43.48 ans du PLA par 100% du taux progressif (TDI). Le chiffre obtenu est l’indice point pivot (IP), c’est-à-dire le nombre de point obtenu pour chaque année travaillée. Actuellement, il serait selon les données connues à 2.29885 IPP et peut varier seulement à la demande du gouvernement. Il constitue un effet de levier très puissant qui permet de varier le plafond des retraites sans agir directement, ni sur l’âge de départ à la retraite, ni sur le plafond de retraite, lui-même, ni directement sur la valeur du point.

Loading...
Etape 8 - Calcul de votre retraite

Etape 8 – le calcul du montant de votre retraite : Il suffit de multiplier la valeur de votre point VP par votre taux dégressif final TDF et vous obtenez le montant final de votre retraite. Si vous n’avez aucun MALUS, alors, vous pouvez directement rajouter votre TDI. Ce montant n’est garanti qu’à 1000 €, mais il est impossible de savoir dans quelles conditions cette garantie s’appliquera. A contrario, attention à la fluctuation DISCRETE de l’indice point.

Exemple : la valeur de votre point VP est de 10 €, que vous multiplier par votre taux dégressif TDF et vous obtenez le fameux 1000 € garanti.

(séparez les unités des décimales par un point)

Retour

Réinitialiser

Plus d’infos