FLASH COVID-19

1 MILLION de masques

 

Publié le 22 avril 2020 – 8h30

Droit de retrait après le 11 mai

 

Publié le 22 avril 2020 – 8h30

Rémunération du PN

 

Publié le 21 avril 2020 – 8h30

 

VOL COMPLET

 

Publié le 21 avril 2020 – 8h30

 

L’Algorithme ALTEA

 

Publié le 21 avril 2020 – 8h30

Havas Voyages

 

Publié le 20 avril 2020 – 8h30

10 minutes pour détecter le COVID19

 

Publié le 19 avril 2020 – 8h30

COMPTE-RENDU VISIOCONFERENCE AF-DGI DU 16/04/2020

 

Publié le 19 avril 2020 – 8h30

ATTESTATION DACTIVITE PARTIELLE

 

Publié le 15 avril 2020 – 8h30

 

CUMUL D’EMPLOI

 

Publié le 15 avril 2020 – 8h30

 

Mr smith cessez de jouer avec nos vies

 

Publié le 12 avril 2020 – 8h30

 

Téléchargez le document

 

Gestion des échéances réglementaire PNC

 

Publié le 09 avril 2020 – 8h30

 

Téléchargez le document

 

Consignes ATPNC

 

Publié le 05 avril 2020 – 8h30

 

Téléchargez le document

 

Point CSE 27 mars 2020

 

Publié le 26 mars 2020 – 8h30

Téléchargez le document

 

Rémunération activité partielle

 

Publié le 26 mars 2020 – 8h30

Téléchargez le document

 

AF vs COVID : Syndrome du déni de réalité

 

Publié le 23 mars 2020 – 8h30

Téléchargez le document

 

DÉCLARATION UGICT PNC CSE OA

Publié le 21 mars 2020 – 8h30

Dès fin janvier 2020, l’entreprise a été alertée du danger coronavirus par le CSSCT mais vous avez préféré vous réfugier derrière les consignes du gouvernement pour ne pas mettre en place les moyens de protection nécessaires à protéger le PNC sur tout le réseau, à savoir :
Des masques efficaces et des gants en quantité
Du gel hydroalcolique
La distanciation nécesssaire avec le passager et entre collègues
Une désinfection efficace des avions.

Pire, vous avez forcé les PNC à venir déclarer leur droit de retrait après leur pointage.
Certains ont été obligés d’utiliser les transports en commun sous la menace d’un éventuel retrait de trentième !
C’est indigne d’une grande entreprise.

Le gouvernement quant à lui ne tient pas ses promesses de maintien de salaire des personnels en chômage partiel.
Nous allons perdre, outre nos indemnités de vol (IR et IKV)
une partie de notre salaire minimum garanti pour voler dans des conditions périlleuses alors que la France toute entière est confinée.

Dans le cadre de votre obligation de sécurité et au regard des épidémies qu’AF a déjà traversées, tels le SRAS ou EBOLA, vous auriez pourtant dû stocker des masques FFP2 pour nous protéger.
Mais vous en avez fait l’économie au détriment de notre santé !

Nous exigeons aujourd’hui la transparence sur le nombre de PNC malades du COVID 19 et sur la reconnaissance de leur accident de travail.

Même si l’entreprise traverse une de ses pires crises, nous nous abstiendrons de voter ce projet d’activité partielle tant que nos collègues viendront travailler la peur au ventre.